actualité

Regain d’intérêt pour le plan d’épargne en actions (PEA)

Le PEA et le PEA PME permettent aux particuliers de diversifier leurs placements et d’accéder aux investissements boursiers. Grâce aux évolutions récentes de la fiscalité, cet outil est remis en lumière.

Le Plan d’Épargne en Actions et le PEA PME tirent plutôt bien leur épingle du jeu. En effet, pour encourager les épargnants à soutenir le financement des entreprises françaises et européennes, le PEA et le PEA PME ne sont pas imposés à 30 % comme le sont la plupart des autres revenus du capital mobilier (intérêts, dividendes, plus-values, etc.). Cette décision contribue à remettre sur le devant de la scène ce placement, un peu délaissé par les Français depuis la crise financière de 2008.

 

S’ils sont détenus plus de cinq ans, un PEA ou un PEA PME bénéficient d’une fiscalité avantageuse. Les gains obtenus à partir du 1er janvier 2018 sont imposés à 17,2 %, ce qui correspond au montant des prélèvements sociaux actuels, sans impôt supplémentaire. Quant aux gains acquis avant le 1er janvier 2018, ils continueront d’être taxés aux taux des prélèvements sociaux pratiqués au moment où a été placé l’argent (quelques exemples : 3,9 % en 1997, 12,1 % en 2009 ou 15,5 % en 2017).

DES PLACEMENTS À MOYEN OU LONG TERME…

Mais c’est surtout quand on compare leurs rendements par rapport à d’autres types de placements que le PEA et le PEA PME méritent l’attention. Si l’on regarde du côté des placements qui offrent le plus de sécurité, il est difficile de trouver une rentabilité dépassant nettement le montant de l’inflation : 0,75 % pour le Livret A, moins de 2 % pour la plupart des fonds en euros des assurances vie. Du côté de l’immobilier, les rendements locatifs stagnent ou sont à la baisse.

Bien sûr les performances passées ne préjugent en rien de celles à venir. Les pertes en capital ne sont jamais à exclure quand il s’agit d’investissements en actions. Mais si l’on observe la rentabilité de ces placements sur le long terme, voire le très long terme, le constat est bien réel : la rentabilité moyenne des placements en actions est attractive.

… POUR RÉPONDRE À DIFFÉRENTS PROJETS

Le PEA et le PEA PME sont des outils souples et adaptables pour diversifier son épargne et ils peuvent répondre à une grande variété de situations. Ils permettent d’investir jusqu’à 150 000 € dans des actions de sociétés européennes cotées ou non cotées pour le PEA et jusqu’à 75 000 € pour le PEA PME. Cumulés, les deux types de PEA portent à 225 000 € les possibilités pour un particulier de se positionner sur différents marchés.

 

Que l’on souhaite préparer sa retraite, financer un projet à moyen ou long terme ou encore transmettre un capital à ses ayants droit, le PEA et le PEA PME sont des placements à ne pas négliger. C’est pourquoi, il est toujours judicieux d’en ouvrir un voire les deux, ne serait-ce que pour prendre date et se rapprocher des échéances ouvrant droit aux allègements fiscaux. Les versements libres sont possibles à partir de 100 €. Ils peuvent être programmés à hauteur de 50 € minimum par mois dans le cadre d’un contrat Déclic Bourse (uniquement pour le PEA), avec la possibilité de les suspendre à tout moment. Société Générale offre un large choix d’OPC éligibles au PEA. Votre Conseiller est à votre disposition pour étudier si ce type de placement convient à votre situation, à vos objectifs d’investissement et à vos connaissances et expériences financières.

 

 

* Ne s’applique qu’aux gains réalisés jusqu’au 1er janvier 2018 ou jusqu’au 5e anniversaire du PEA pour les PEA n’ayant pas atteint 5 ans au 1er janvier 2018. Les gains acquis à compter du 1er janvier 2018 sont soumis au taux global de prélèvements sociaux en vigueur au jour du retrait.

découvrez aussi

actualité
décembre 2017

La finance solidaire : concilier placements et convictions

Allier rentabilité et impact positif sur la société et l’environnement est une aspiration de plus en plus répandue chez les épargnants. Les produits financiers solidaires répondent à cette double exigence.

actualité
septembre 2017

La pierre-papier : une stratégie de placement accessible

L’immobilier sous sa forme « pierre-papier » permet d’investir dans cette valeur refuge, avec une mise de fonds initiale peu élevée. Quelques clés pour mieux appréhender un placement de plus en plus prisé.